Sympa Logo
Translations of this page:

Formations Sympa : usages avancés

Dans toute cette documentation, le nom du poste pris en exemple est nouveau.domaine.fr, un petit script permet d'entrer votre nom de machine et de remplacer toutes les occurrences de nouveau.domaine.fr dans cette page, vous pourrez à tout moment corriger ou refaire l'opération en tapant simplement votre nom de poste dans le champs ci dessous.

Commençons par connaitre le nom du poste sur lequel vous travaillez :

hostname -f

Mettez le nom du poste ainsi obtenu dans le champ suivant :
Nom de votre machine :

Votre editeur :

Avant toute chose :

service iptables stop

setenforce 0

1 DKIM

DKIM signifie domain key identified email permet à un domaine de messagerie de certifier qu'un message a bien été émis par ce domaine. C'est un signature du message par le serveur de messagerie.

Sympa a trois usages possibles de DKIM :

  • C'est une méthode d'authentification our les scénarios d'autorisation : un mail signé DKIM - avec une signature valide - sera traité dans une ligne de scénario contenant la méthode d'authentification “dkim”.
  • Sympa peut signer les messages de services avec DKIM
  • Sympa peut signer les messages des listes avec DKIM

Pour activer DKIM dans Sympa :

emacs /etc/sympa/sympa.conf

Ajouter la ligne suivante pour donner la valeur “on” au paramètre “dkim_feature” :

dkim_feature on

Commentez les lignes suivantes :

dkim_add_signature_to	robot,list

Et ajoutéez :

dkim_signer_domain	nouveau.domaine.fr

Et redémarrez Sympa :

service sympa restart

Modifiez le scénario send d'une liste pour modérer les mails non signés, diffuser directement les mails signés S/MIME et ceux envoyés par l'interface web et, par ailleurs, demander une confirmation à l'expéditeur pour les messages signés DKIM.

Si vous le pouvez, envoyez un mail depuis un domaine signant les messages avec DKIM, puis un autre avec un domaine ne signant pas.

Activer la signature DKIM

Pour que Sympa puisse signer les messages avec DKIM, il est nécessaire de réaliser des enregistrements DNS.

Dans le cadre du TP, ces enregistrements sont déjà réalisés. Ils sont de la forme :

<selecteur>._domainkey.nouveau.domaine.fr. IN TXT "v=DKIM1; g=*; k=rsa; t=y; p=<clé publique>"

Vous pouvez le vérifier en tapant les deux commandes suivantes :

dig TXT lists._domainkey.nouveau.domaine.fr

<selecteur

> doit avoir la même valeur que le paramètre "dkim_selector" de la configuration. Dans le cadre du TP, il a la valeur "lists".

Les paramètres de configuration de DKIM sont les suivants :

paramètre (sympa.conf ou robot.conf) défaut écrasé par (contexte liste)
dkim_feature off non pertinent
dkim_add_signature_to list,robot non pertinent
dkim_signature_apply_on md5_authenticated_messages,smime_authenticated_messages,dkim_authenticated_messages,editor_validated_messages dkim_signature_apply_on
dkim_private_key_path dkim > key_path
dkim_signer_domain le domaine du robot dkim > signer_domain
dkim_selector pas de défaut dkim > signer_domain
dkim_signer_identity aucun pou les robots, <listname>-request@robot pour les listesdkim > identity_domain

Recopiez la clé privé ci-dessous dans le fichier cle_dkim :

emacs /usr/local/sympa/etc/cle_dkim

Contenu de la clé :

MIICXAIBAAKBgQCT+9IgktwWEqmN9L0AfqgIlAc/IqxAdyBBsbteMIjnXOo4nSxL
i0rnMeDtpvka48O50IBfF8XfnhKgGfGtTun+NhUahhyU44/GjAI7zWV7cp9kKbcR
/oKYCVf5yvCSsj9xNbp+jNmJ+nBVdcwlL64SY41qEkEyhT8S0J5U4ogP6wIDAQAB
AoGABDKZdEkWKx4eZyNxFQmCtLOWPQk7v5xhctuayAIyb/WnwzFaJ05tMn+stLEO
0d9yFtw+N/RRrZUrTBVQUK0zX/KX3L7t/u7M5C/M1vTz8kN3CIziIdARV5kjZIjr
JL63kT1psr5h0AAmxNk+VPsKldYYve2ZrLEeVx0fWWgPBzECQQDEY9x1gtN6Vs73
nKwPlQDrheOx90WnL0qlBO8mq9JYdCZjtIw9Lba9B7Uo7XfpfLyfLKJlJMUMnK5i
xldzhvxJAkEAwOagatXQuYfgNjNU1K/zGotidXOv8haeb54jP6Xh1UaMGNBbO+b8
sfEYYV0P9bFrtOAE6MsjsCBdERonp2eikwJAbwHTN0j/qIMw8Z1JVHVw07AWiB2w
7VM56hTj6QPuHblpiaogKuSQCkE1ETFJOl0bcQ2VrX4fM4XMvGBIRjDioQJATNWP
3/36fWvZqr0XdQAAXPpX5WCHHG5V/S+H6rowEbtf4iJbtKh0zouxolZnHP3mYM06
J1+Cf4zkhQNd+BgXcQJBAIBiCgK7LRK0Wr0no1UrRX9/epeLWbP1JGdCzA0ZwfJf
UogQ4HzYTz3xjgH8jqMV5cKW+Wr/YMsV/6v/Vl5QSyc=

Editez le fichier de configuration sympa.conf et ajoutez/modifiez les paramètres suivants :

dkim_selector    lists

dkim_private_key_path   /usr/local/sympa/etc/cle_dkim

dkim_signature_apply_on any

Décommentz la ligne :

dkim_add_signature_to	robot,list

Ajoutez la ligne suivante dans /usr/local/sympa/etc/a-nouveau.domaine.fr/robot.conf

dkim_signer_domain	a-nouveau.domaine.fr

Redémarrez Sympa

service sympa restart

Envoyez un message à une liste; Il devrait contenir une signature DKIM.

2 DMARC

DMARC (“Domain-based Message Authentication, Reporting & Conformance”) est un - autre - sytème de protection de la messagerie électronique.

Le principe de DMARC est, pour un domaine émetteur de mail, de définir une politique de sécurité. Une politique DMARC autorise l'expéditeur à indiquer que ses e-mails sont protégés par SPF et/ou DKIM et dit au destinataire que faire si ces méthodes d'authentification échouent. DMARC supprime les conjectures que le destinataire doit faire à propos de la façon de gérer ces messages en échec (conjectures qui font justement la complexité de DKIM)

DMARC est implémenté, via un enregistrement DNS, par de nombreux services de mail privés (yahoo, gmail et hotmail, au moins).

C'est très bien. Mais pourquoi on vous en parle, après tout c'est pas le problème de Sympa.

Eh ben si.

Même si le principe de DMARC est prometteur du point de vue de la protection - en particulier contre le phishing - son application stricte est une véritable tueuse de listes de diffusion.

On va partir d'un exemple.

Avant de continuer à lire, effectuez les actions suivantes :

  • Abonnez une adresse en yahoo.com à une de vos listes (yahoo.com, pas de yahoo.fr ou autre). Si vous n'en avez pas à disposition, David vous prête généreusement une de ses adresses poubelles : bazoungaworld@yahoo.com.
  • Envoyez un message à la liste depuis l'adresse en yahoo.com.
  • Consultez les logs de Sympa. Attendez de voir passer la ligne parlant d'un bounce sur l'adresse en yahoo.com.
  • Allez alors consulter les adresses en erreur dans l'interface web de Sympa. Vous allez trouver une erreur plutôt inhabituelle de type “mail rejected for policy reason”. C'est DMARC en action.

Que s'est-il passé ?

Regardez l'enregistrement DMARC de Yahoo :

dig TXT _dmarc.yahoo.com

Réponse :

[...]

;; ANSWER SECTION:
_dmarc.yahoo.com.    1800    IN    TXT    "v=DMARC1\; p=reject\; sp=none\; pct=100\; rua=mailto:dmarc-yahoo-rua@yahoo-inc.com, mailto:dmarc_y_rua@yahoo.com\;"

[...]

Dans cet enregistrement, une valeur est essentiellement nuisible aux listes de diffusion : “p=reject”. C'est justement le champ qui indique quoi faire quand une signature DKIM est invalide ou que le serveur d'émission n'est pas conforme à l'enregistrement SPF.

Dans le cas de yahoo, la valeur est “reject”. Cela signifie que Yahoo demande explicitement à tout serveur de listes respectant les politiques DMARC de jeter les mails en erreur. Et c'est la raison pour laquelle l'adresse en yahoo.com a bouncé.

Analysons les raisons du bounce.

En consultant les sources du message envoyé depuis yahoo.com, vous trouverez une signature DKIM de la forme suivante :

DKIM-Signature: v=1; a=rsa-sha256; c=relaxed/relaxed; d=yahoo.com; s=s1024;
   t=1402638912; bh=jfTywJFxP0q3rFLBc4/NyUZaMi6AJMY2kiZ/mpE4m7w=;
   h=Message-ID:Date:From:Reply-To:Subject:To:MIME-Version:Content-Type;
   b=OgZqYMhXTYU+otw9wYfv33i09m/Q4P1duGbq4gC1Ks3a6NEM6FcOHO9eMRPheUaTDayGmK1
   OR+l+ezBQiPbpW1VVsy6nNuHWbMyxUEWp6KbBT+1lLTgXdrcbGeAPxV61W9hOtBklYfVZ4xyT
   zuEvuGXR9UcO/crbpvV9LF1hY40=

Le sélecteur est “s1024”. On peut donc facilement trouver l'enregistrement DNS suivant le schéma de nommage DKIM : <sélecteur

>._domainkey.<domaine> :

dig s1024._domainkey.yahoo.com

Et on obtient l'enregistrement DKIM de Yahoo :

[...]
;; ANSWER SECTION:
s1024._domainkey.yahoo.com. 86400 IN    TXT    "k=rsa\;
  p=MIGfMA0GCSqGSIb3DQEBAQUAA4GNADCBiQKBgQDrEee0Ri4Juz+QfiWYui/E9UGSXau/2P8LjnTD8V4Unn+2FAZVGE3kL23bzeoULYv4PeleB3gfm"
  "JiDJOKU3Ns5L4KJAUUHjFwDebt0NP+sBK0VKeTATL2Yr/S3bT/xhy+1xtj4RkdV7fVxTn56Lb4udUnwuxK4V5b5PdOKj/+XcwIDAQAB\; n=A 1024 bit key\;"
[...]

Le mode “test”, dans l'enregistrement DKIM, n'est pas activé. Donc ce n'est pas pour de rire : si une signature DKIM est présente, elle est censée avoir été émise par yahoo.

Le truc c'est que, en consulant la signature, on voit que le champ Subject fait partie de la signature. Donc, comme on ajoute un préfixe dans le sujet, on casse la signature.

Bien sûr, on pourrait simlement supprimer la signature et mettre celle du serveur, mais DMARC vérifie, non seulement le respect des signatures DKIM et des enregistrements SPF, mais également leur “alignement”. L'alignement est l'adéquation entre les entête SMTP et les valeurs des enregistrements SPF et DKIM. Par exemple, un mail ayant une signature DKIM valide de “domaine.tld” sera aligné du point de vue DMARC si le champ From du message est dans le même domaine.

Donc pas question de simplement supprimer la signature DKIM et de la remplacer (par celle du serveur, par exemple).

Au final, on est coincés :

  • si on laisse la signature DKIM, on se fait jeter parce qu'elle est invalide
  • si on supprime la signature, on se fait jeter parce qu'elle est obligatoire

Par conséquent, si le domaine définit une politique DMARC restrictive (p=reject, par exemple) tout mail émis depuis ce domaine, diffusé par une liste de diffusion, va revenir en erreur pour ce domaine et pour tous les autres domaines respectant DMARC, par exemple : gmail, hotmail, etc..

La seule parade trouvée pour le moment, c'est de changer le champ From. Oui, c'est brutal (et ça cassera les signatures S/MIME, fort heureusement yahoo ne fait pas de signature S/MIME). Mais au moins les messages arrivent, et vous allez voir que Sympa propose des paramètres de configuration pour ajouter de la variabilité à son traitement de DMARC.

Les paramètres de Sympa pour gérer ce problème sont les suivants :

paramètre (sympa.conf ou robot.conf) défaut écrasé par (contexte liste)
dmarc_protection_mode N/A dmarc_protection > mode
dmarc_protection_domain_regex N/A dmarc_protection > regex
dmarc_protection_phrase N/A dmarc_protection > phrase
dmarc_protection_other_email N/A dmarc_protection > other_email

Dans le cadre du TP, contentez-vous d'ajouter les paramètres suivants à votre sympa.conf :

dmarc_protection_mode dmarc_reject

Redémarrez Sympa

service sympa restart

Relancez un message à la même liste qu'au début de la section. Le message ne doit pas bouncer depuis yahoo.com.

Une fois que vous avez reçu le message, consultez les sources. Vous devez observer les éléments suivants :

  • Le champs From a une valeur de la forme “Bob McGuffin via mylist@lists.perl.pm mylist@lists.perl.pm”,
  • La signature DKIM est celle de a-nouveau.domaine.fr
  • Deux champs son positionnés : X-Original-DKIM-Signature et X-Original-From qui contiennent respectivement les originaux de la signature DKIM et du champ From.

Dans le cadre de votre installation, vous pouvez affiner vos réglages DMARC en vous appuyant sur les paramètres DMARC de Sympa.

Plus d'informations sur le traitement des messages dans le cadre de la protection DMARC : https://www.sympa.org/manual/dmarc.

3 Authentification externe

Dans cette partie du TP, on triche.

Nous allons activer l'authentification Shibboleth sur le service de listes. Nous partons du principe que l'installation du SP ne vous concerne pas, donc il est pré-installé sur le serveur de formation. Si l'installation du SP Shibboleth vous intéresse, vous pouvez suivre les indications pas à pas dans notre section bonus.

Commencez par copier le fichier de configuration de l'authentification par défaut (rappel : on n'édite jamais dans le répertoire defaults).

cp -p /usr/local/sympa/default/auth.conf /usr/local/sympa/etc/a-nouveau.domaine.fr/

emacs /usr/local/sympa/etc/a-nouveau.domaine.fr/auth.conf

Ajouter les lignes suivantes dans le fichier :

generic_sso
        service_name       Connexion
        service_id         federation_cru
        http_header_prefix mail
        email_http_header  mail
        logout_url         http://a-nouveau.domaine.fr/Shibboleth.sso/Logout?return=http%3A%2F%2Fa-nouveau.domaine.fr/sympa

Enregistrer et redémarrer Sympa : Vous avez maintenant un bouton en plus du champ d'authentification classique de Sympa.

Commenter maintenant l'authentification native de Sympa :

#user_table
#        regexp                 .*

Redémarrer : le champ d'authentification classique a disparu.

Si vous cliquez sur le bouton “Connexion”, vous pourrez vous authentifier via la fédération d'identité. Les SP des machines de formation sont enregistrés dans la fédération RENATER de test. Vous ne trouverez donc pas votre IdP. Utilisez un compte CRU.

4 Personnalisation de Sympa :

De nombreux éléments sont personnalisables dans Sympa. Trop, des fois : cela peut être déroutant quand on débute. Mais pour des administrateurs expérimentés, les options de personnalisation peuvent grandement simplifier la vie.

4.1 Quelques paramètres

Les attributs personnalisés

Dans la configuration des listes, vous pouvez définir des attributs utilisateurs autres que l'adresse email.

Allez dans l'interface d'administration de la liste. Cliquez sur « Configurer la liste → Divers ». Tout en bas de la page, se trouve le paramètre custom_attribute qui permet de définir un attribut utilisateur personnalisé.

Ce paramètre contient les champs suivants :

  • id : identifiant interne
  • name : nom du champ (à afficher dans l'interface web)
  • comment : commentaire (à afficher dans l'interface web)
  • type ( string | text | integer | enum ) : type de valeur contenue par le champ
  • enum_values : suite de valeurs que le champ peut prendre, s'il est de type enum
  • optional ( required | optional ) : optional : l'utilisateur doit-il obligatoirement remplir ce champ pour s'abonner

Lorsque ce paramètre est saisi, l'utilisateur se voit présenter, lorsqu'il s'abonne, un formulaire permettant de saisir une valeur pour le paramètre. Si la paramètre est obligatoire, l'abonnement est impossible tant qu'il n'est pas saisi.

La valeur saisie par l'utilisateur est présentée dans la listes des abonnés. Par ailleurs, elle est disponible pour les templates, sous la forme :

[% user.custom_attribute.<id>.value %]

Notez que dans la prochaine version de Sympa, ces attributs personnalisés peuvent être provisionnés depuis des sources de données externes.

Les variables de liste personnalisées

Il est possible d'ajouter un paramètre de configuration de liste non prévu par Sympa. C'est une simple paire clé / valeur. Vous définissez à la fois le nom et la valeur du paramètre.

Dans le paramètre de configuration d'une liste, ajoutez les lignes suivantes :

custom_var
  name nom_var
  value ma_valeur

Par la suite, vous pouvez employer ces variables dans les scénarios, sous la forme suivante :

[custom_vars->nom_var]

Vous pouvez également les employer dans les templates mail et web (dans un contexte de liste) sous la forme suivante :

[% custom_vars.nom_var %]

Actions personnalisées

Vous pouvez définir des actions personnalisées. Ce sont de nouvelle pages de l'interface web, qui correspondent à des URL que vous définissez, totalement intégrées dans l'interface de Sympa.

Créez un template portant le nom de votre action personnalisée.

mkdir /usr/local/sympa/etc/custom_actions
chown sympa:sympa /usr/local/sympa/etc/custom_actions
emacs /usr/local/sympa/etc/custom_actions/action_test.tt2

Copiez le contenu ci -dessous dans l'éditeur.

<h2>A test action</h2>
[% IF list %]
<p>liste: [% list %]</p>
[% END %]
<p>Custom action name: [% custom_action %]</p>
<p>parameters:
<ol>
[% FOREACH param=cap %]
<li><b>[% param %]</b></li>
[% END%]
</ol>
</p>

Accédez ensuite à votre custom_action en tapant l'URL :

http://nouveau.domaine.fr/sympa/ca/action_test/param1/param2/param3

Vous pouvez également définir une action personnalisée au niveau des listes. Cela permet d'ajouter une partie de l'interface web dans un contexte de liste, en disposant des variables et des paramètres propres à cette liste.

Copiez votre modèle dans un répertoire de liste :

mkdir /usr/local/sympa/list_data/a-nouveau.domaine.fr/<nom_liste>/custom_actions
chown sympa:sympa /usr/local/sympa/list_data/a-nouveau.domaine.fr/<nom_liste>/custom_actions
cp -p /usr/local/sympa/etc/custom_actions/action_test.tt2 /usr/local/sympa/list_data/a-nouveau.domaine.fr/<nom_liste>/custom_actions

Vous pouvez y accéder en accédant à l'URL : http://nouveau.domaine.fr/sympa/lca/action_test/<nom_liste>/param1/param2/param3

4.2 Le langage TT2

Le langage TT2 (pour Template Toolkit) est un mini-langage, exclusif au langage perl, qui permet de définir un contenu dynamique. C'est le langage employé dans Sympa pour générer du contenu dynamique.

Hormis les scénarios, qui utilisent un méta-langage propre à Sympa, l'ensemble des contenus personnalisables utilisent ce langage :

  • templates web
  • templates mail
  • modèles de liste

Ce mini-langage est assez élaboré.

Voici quelques bases de manipulation du langage :

Définir une variable :

Il définit notamment des tests :

[% IF age < 10 %]

Hello [% name %], does your mother know you're

using her AOL account?

[% ELSIF age < 18 %]

Sorry, you're not old enough to enter

(and too dumb to lie about your age)

[% ELSE %]

Welcome [% name %].

[% END %]

[% UNLESS text_mode %]

[% INCLUDE biglogo %]

[% END %]

Il est également possible de définir des boucles.

[% FOREACH thing IN [ foo 'Bar' "$foo Baz" ] %]

* [% thing %]

[% END %]

Pour des tests risqués, il est possible de réaliser de gérer les exceptions. Par exemple, si vous devez ouvrir le contenu d'un fichier dont vous n'êtes pas certain de la présence, vous pouvez utilser le test suivant :

[% TRY %]

[% INCLUDE myfile %]

<div>Le fichier est bien là!</div>

[% CATCH file %]

<div>On n'a pas trouvé le fichier!</div> [% error.info %]

[% CATCH %]

<div>On a rencontré une autre erreur.</div>

[% END %]

4.3 Les éléments personnalisables (mail, web, scénarios d'autorisation, etc.)

Avant toute personnalisation, il est indispensable de copier le fichier à personnaliser, soit dans le répertoire etc (ou celui d'un robot) ou bien vers un répertoire de liste. En effet, les fichier distribués par Sympa sont tous situés dans le répertoire default. Si vous les personnalisez dans ce répertoire, ils seront écrasés lors de le prochaine mise à jour.

5 Industrialisation de la gestion des listes :

Vous pouvez automatiser la création et la suppression des listes du serveur. C'est utile si vous avez de nombreuses listes à créer, semblables mais différant par des valeurs de paramètres. Par exemple, vous devez constituer des listes d'étudiants, par promotion, par année de naissance ou par groupe de TP.

5.1 familles de listes

Les familles de listes sont définies par une ensemble de fichier TT2 et un fichier XML. Les fichiers TT2 contiennent les modèles des futurs fichiers de chaque liste générée. Le fichier XML contient les données qui seront exploitées lors de l'instantiation des listes.

Les familles de listes définissent les listes à partir d'un modèle d'un ensemble de modèles de fichiers :

  • config.tt2 ;
  • param_constraint.conf ;
  • edit_list.conf ;
  • automatic_lists_description.conf ;
  • message.footer.tt2,message.header.tt2,message.footer.mime.tt2,message.header.mime.tt2,info.tt2 ;
  • fichiers personnalisables.

Le fichier config.tt2 est le seul obligatoire. Il contient un modèle de liste, similaire à ceux utilisés dans les modèles de listes.

Commençons à créer une famille de liste :

mkdir /usr/local/sympa/etc/a-nouveau.domaine.fr/families

mkdir /usr/local/sympa/etc/a-nouveau.domaine.fr/families/mafamille

chown -R sympa:sympa /usr/local/sympa/etc/a-nouveau.domaine.fr/families/mafamille

cd /usr/local/sympa/etc/a-nouveau.domaine.fr/families/mafamille/

emacs config.tt2

Copiez le texte suivant dans l'éditeur :

subject [% subject %]

status [% status %]

lang [% lang %]

info open

visibility noconceal

send privateoreditorkey

process_archive on

archive
web_access private
mail_access owner

subscribe open_notify

owner
email <un_email>
profile privileged

include_sql_query
db_type mysql
host localhost
user sympa
passwd sympa
db_name sympa
sql_query SELECT email FROM dummy_emails WHERE email LIKE 'pipo+[% numero %]%%'

Note : Remarquez que, pour pouvoir utiliser le caractère '%' avec sa valeur spéciale dans la requête SQL, nous avons dû le doubler. En effet, Sympa utilise un sprintf pour préparer les requêtes.. Un '%' seul déclencherait donc une erreur.

Créez maintenant le fichier XML qui permettra l'instantiation de la famille :

cd /usr/local/sympa/etc/a-nouveau.domaine.fr/families/mafamille

emacs data.xml

Copiez le texte suivant dans l'éditeur

<?xml version="1.0" ?>
<family>
  <list>
    <listname>lesuns</listname>
    <subject>La liste des uns (dirigés par les neufs)</subject>
    <numero_owner>9</numero_owner>
    <numero>1</numero>
    <lang>fr</lang>
  </list>
  <list>
     <listname>lesdeux</listname>
     <subject>La liste des deux (dirigés par les huits)</subject>
     <numero_owner>8</numero_owner>
     <numero>2</numero>
     <lang>fr</lang>
  </list>
  <list>
    <listname>lestrois</listname>
    <subject>La liste des trois (dirigés par les septs)</subject>
    <numero_owner>7</numero_owner>
    <numero>3</numero>
    <lang>fr</lang>
  </list>
</family>

Instanciez maintenant la famille :

/usr/local/sympa/bin/sympa.pl --instantiate_family mafamille --robot a-nouveau.domaine.fr --input_file /usr/local/sympa/etc/a-nouveau.domaine.fr/families/mafamille/data.xml

La sortie vous confirme la création des trois listes.

Au cours de l'opération, trois nouveaux fichiers XML ont été créés.

ls -al /usr/local/sympa/etc/a-nouveau.domaine.fr/families/mafamille/

Chacun d'entre eux contient les données propres à une liste.

Si vous modifiez le fichier XML data.xml, la configuration de la liste sera modifiée.

emacs /usr/local/sympa/etc/a-nouveau.domaine.fr/families/mafamille/data.xml

Remplacer 1 par 2 dans la définition de la première liste, puis réinstantiez la famille. La liste des abonnés change.

Sauvegarde des changements

Dans l'interface web, éditez la configuration de la liste « lesuns ». Editez la requête SQL provisionnant les membres (include_sql_query).

Une fois la configuration enregistrée, faites la liste des fichiers dans le répertoire de configuration de la liste :

ls -ltr /usr/local/sympa/list_data/a-nouveau.domaine.fr/lesuns

Un nouveau fichier est apparu : config_changes. Ce fichier a été généré lorsque vous avez édité la liste, pour garder la trace d'une édition manuelle par une personne habilité, qui ne doit donc pas être remplacée lors d'une prochaine instantiation.

Relancez une instantiation pour le vérifier.

Les contraintes

Vous pouvez tout de même imposer des contraintes sur les valeurs que peuvent prendre les paramètres de configuration des listes. Ces contraintes seront prises en compte tant à l'instantiation que lors de la mise à jour des configuration par l'interface web.

Ces contraintes sont imposées via le fichier param_constraint.conf. Les paramètres apparaissant dans ce fichier son soumis à des contraintes sur leurs valeur.

Si un paramètre y apparaît suivi d'une liste de valeurs séparées par des virgules, alors le paramètre doit avoir sa valeur parmi celles de la liste. S'il n'y a qu'une valeur, alors la valeur du paramètre est fixée dessus. Si le paramètre n'apparaît pas dans le fichier, sa valeur est totalement libre.

Un paramètre complexe (à plusieurs champs) peut être contraint. On le fait en ciblant chacun des champs à contraindre sous la forme « paramètre.champs ».

Exemple :

archive.web_access public,private

Signifie que le champs « web_access » du paramètre « archive » peut prendre l'une des deux valeurs « public » ou « private ».

Créez un fichier de contraintes :

cd /usr/local/sympa/etc/a-nouveau.domaine.fr/families/mafamille

emacs param_constraint.conf

Enregistrez, fermez, et attribuez les droits à Sympa :

chown sympa. param_constraint.conf

ajouter la ligne suivante :

lang fr

Essayez maintenant, en instantiant ou en modifiant la config en ligne, de changer la langue de la liste.

Les autres configurations possibles

Vous pouvez associer aux listes des familles un ensemble de fichiers tels que le fichier de pied de message, qui sera associé à la liste lors de son instantiation.

5.2 listes automatiques,

Les listes automatiques sont une exploitation plus poussée des familles de listes, quand vou avez potentiellement un grand nombre de listes, dont vous ne savez pas si toutse peuvent serveir. Elles permettent de créer un potentiel de listes, qui ne sront instanttiées que si nécessaire.

Ceci nécessite un aménagement de la messagerie pour permettre de traiter différemment les listes automatiques.

Configuration de Postfix

emacs /etc/postfix/transport_regexp
/^ls+.*\@nouveau\.domaine\.fr$/       sympafamily:
... (ajouter la ligne au début du fichier)
emacs /etc/postfix/master.cf
...
sympafamily  unix  -       n       n       -       -       pipe
  flags=R user=sympa argv=/usr/local/sympa/bin/familyqueue ${recipient} listessyndicales
service postfix restart

Création d'une famille de listes automatiques

Une famille de listes automatiques diffère d'une famille de listes classique sur deux points :

  1. Le fichier config.tt2 contient du code pour analyser le nom de la liste et y récupérer des attributs
  2. La famille n'utilise pas de fichier XML. Il n'est donc pas possible de la regénérer avec instantiate_family. C'est une fonctionnalité qu'on voudrait ajouter mais on n'a pas encore eu le temps. On accepte cependant les contributions. ;-)
cd /usr/local/sympa/etc/a-nouveau.domaine.fr/families
mkdir listessyndicales
cd listessyndicales
emacs config.tt2

Jusque là, c'est comme avant.

Là où ça change, c'est dans le config.tt2. Copiez le contenu suivant dans l'éditeur :

# List config

status open

[%
nemes = listname.split('\+');
THROW autofamily "SYNTAX ERROR: listname must begin with ls" IF (nemes.size != 2 || nemes.0 != 'ls');
tokens = nemes.1.split('-');
THROW autofamily "SYNTAX ERROR: wrong listname syntax" IF (tokens.size != 3);
%]

merge_feature on

custom_subject ls

subject Liste automatique

footer_type  append

visibility conceal

send private

process_archive on

archive
web_access private
mail_access owner

clean_delay_queuemod 15

reply_to_header
value sender

subscribe closed

unsubscribe open

add closed

del closed

review listmaster

info private

delivery_time 22:00

rfc2369_header_fields archive,help,owner,post,subscribe,unsubscribe

available_user_options
reception digest,mail

invite closed

digest 0,1,2,3,4,5,6 16:10

owner
email <votre_adresse>
profile privileged
gecos Listmaster

include_sql_query
db_type mysql
host localhost
user sympa
passwd sympa
db_name sympa
sql_query SELECT DISTINCT email FROM dummy_families where nature LIKE '[% tokens.0 %]' AND localisation LIKE '[% tokens.1 %]' AND grade LIKE '[% tokens.2 %]'

shared_doc
d_edit private
d_read private

pictures_feature on

creation
  date [% creation.date %]
  date_epoch [% creation.date_epoch %]
[% IF creation_email -%]
  email [% creation_email %]
[% END %]

serial 0

Les quelques lignes au début du fichier analysent le nom de la liste et extraient les attributs.

Configurez Sympa pour utiliser les listes automatiques.

emacs /etc/sympa/sympa.conf 

Ajoutez les lignes sivantes :

automatic_list_feature  on

automatic_list_creation public

automatic_list_removal    if_empty

Redémarrez enuite Sympa :

service sympa restart

Un second processus sympa_automatic.pl tourne désormais. Il sera dédié au traitement des messages issus des listes automatiques.

Provisionnez enfin la liste à l'aide de la requête suivante :

dummy_families_table_creation.txt

Dans ce fichier, remplacer toto@pipo.pipo par une de vos adresses. Appliquer ensuite cette requête à la base de données de Sympa :

mysql -u sympa -psympa -b sympa < dummy_families_table_creation.txt

Envoyez maintenant un mail à la liste ls+chercheurscnrs-dr1-sc@a-nouveau.domaine.fr.

5.3 listes à la demande sur le web

Pour permettre l'emploi des listes automatiques via l'interface web de Sympa, vous pouvez autoriser leur manipulation via un clicodrome dans l'interface web.

Il suffit, une fois la famile de listes automatiques définie, d'ajouter un fichier de configuration dans la famille de listes et de la déclarer dans le fichier sympa.conf.

Ajoutez la configuration suivante à la configuration de votre hôte virtuel :

emacs /usr/local/sympa/etc/a-nouveau.domaine.fr/robot.conf
automatic_list_families name=listessyndicales:prefix=ls:display=Listes syndicales:prefix_separator=+:classes_separator=-:family_owners_list=ls@a-nouveau.domaine.fr

automatic_list_creation family_owner

Il faut supprimer l'ancienne valeur du paramètre automatic_list_creation

Notez que le formalisme de configuration est hideux : il s'agit d'une longue chaîne de caractère, où des séparateurs textuels tiennent lieu de structuration. Ceci est dû à une limite actuelle de Sympa qui limite le nombre de niveaux hiérarchiques au sein d'un dichier de configuration à un. Cette limite sera supprimée dans la prochaine version de Sympa.

Modifiez ensuite votre famille de liste automatique pour tenir compte des éléments de configuration :

Remplacez le début du fichier config.tt2 par :

[%
p_sep = family_config.escaped_prefix_separator
nemes = listname.split(p_sep);
THROW autofamily "SYNTAX ERROR: listname must begin with $family_config.prefix" IF (nemes.size != 2 || nemes.0 != family_config.prefix);
c_sep = family_config.escaped_classes_separator;
tokens = nemes.1.split(c_sep);
THROW autofamily "SYNTAX ERROR: wrong listname syntax" IF (tokens.size != family_config.description.class.size);

%]

Remplacez également les paramètres suivants :

custom_subject [% family_config.prefix %]

subject [% family_config.display %] ([% FOREACH i IN tokens %][% i %], [% END %])

Ajoutez enfin une source externe pour les modérateurs.

editor_include
source syndicalistes
source_parameters [% family_config.family_owners_list %]

Ajoutez la source pour les modérateurs :

mkdir /usr/local/sympa/data_sources/
chown sympa:sympa /usr/local/sympa/data_sources/
emacs /usr/local/sympa/data_sources/syndicalistes.incl

Insérez le texte suivant dans l'éditeur :

include_list [% param.0 %]

Ajoutez un footer aux messages de la famille :

emacs /usr/local/sympa/etc/a-nouveau.domaine.fr/families/listessyndicales/message.footer.tt2

Insérez le texte suivant dans l'éditeur :

[% TAGS <+ +> -%]
Pour ne plus recevoir les messages des <+ family_config.display +>, cliquez sur ce lien : [% wwsympa_url %]/family_signoff_request/<+ family_config.name +>/[% user.escaped_email %]

Notez la première ligne : on utilise des tags différents pour le code TT2, '<+' et '+>' pour préserver les tags TT2 habituels dans le résultat.

Quand la lsite va être instantiée, on obtiendra le texte Pour ne plus recevoir les messages des Listes syndicales, cliquez sur ce lien : [% wwsympa_url %]/family_signoff_request/listessyndicales/[% user.escaped_email %]. Lorsqu'un message sera envoyé à la liste, le TT2 ser parsé pour donner : Pour ne plus recevoir les messages des Listes syndicales, cliquez sur ce lien : http://nouveau.domaine.fr/family_signoff_request/listessyndicales/david.verdin%2Frenater.fr. On a fait du TT2 dans du TT2. Yo dawg.

Créez la liste ls@a-nouveau.domaine.fr et abonnez-y vous.

Ajoutez enfin la configuration permettant l'affichage du clicodrome :

cd /usr/local/sympa/etc/a-nouveau.domaine.fr/families/listessyndicales/
emacs automatic_lists_description.conf

Copier le contenu suivant dans l'éditeur.

class
        name nature
        stamp Nature du personnel
        description Le type de personnel visé
        order 0
        instances order 0 --- value chercheurscnrs --- tag Chercheurs CNRS %%% order 1 --- value itacnrs --- tag ITA CNRS %%% order 2 --- value chercheursnoncnrs --- tag Chercheurs non CNRS %%% order 3 --- value itanoncnrs --- tag ITA non CNRS

class
        name localisation
        stamp Délégation
        description La délégation CNRS de rattachement
        order 1
        instances order 0 --- value dr1 --- tag Délégation régionale %%% order 1 --- value dr2 --- tag Délégation régionale 2 %%% order 2 --- value dr3 --- tag Délégation régionale 3 %%% order 3 --- value dr4 --- tag Délégation régionale 4

class
        name grade
        stamp Grade du personnel
        description Le nombre de galons dorés sur l'épaule de la personne
        order 2
        instances order 0 --- value dr --- tag Directeur de recherche %%% order 1 --- value cr --- tag Chargé de recherche %%% order 2 --- value ige --- tag Ingénieur d'études %%% order 3 --- value sc --- tag Sergent chef --- default 1

Enfin, redémarrez Sympa et Apache :

service sympa restart; service httpd restart

Allez dans l'interface web : un nouvel onglet doit être présent dans le menu de Sympa : “Listes syndicales”. Allez dans ce menu.

Vous avez maintenant la possibilité de sélectionner des catégories de personnels auxquels écrire. Sélectionnez-les et cliquez sur le bouton. Vous arrivez dans l'interface de rédaction de message de la liste.

Pour illustrer la généricité du mécanisme, complétez le fichier de configuration de votre hôte virtuel :

automatic_list_families name=listessyndicales:prefix=ls:display=Listes syndicales:prefix_separator=+:classes_separator=-:family_owners_list=ls@a-nouveau.domaine.fr;name=listessyndicales2:prefix=ls2:display=Listes syndicales bis:prefix_separator=+:classes_separator=-:family_owners_list=ls@a-nouveau.domaine.fr

Configuration de Postfix

emacs /etc/postfix/transport_regexp
/^ls2+.*\@nouveau\.domaine\.fr$/       sympafamily2:
... (ajouter la ligne au début du fichier)
emacs /etc/postfix/master.cf
...
sympafamily2  unix  -       n       n       -       -       pipe
  flags=R user=sympa argv=/usr/local/sympa/bin/familyqueue ${recipient} listessyndicales2

Faite un lien symbolique de listssyndicales2 vers listessyndicales :

cd /usr/local/sympa/etc/a-nouveau.domaine.fr/families
ln -s listessyndicales listessyndicales2

Redémarrez Sympa et Apache :

service sympa restart; service httpd restart

Allez voir dans l'interface web. Bam ! Une autre famille de listes automatiques dans l'interface web. Mêmes critères, mêmes catégories, mais listes différentes.

6 Fonctionnalités de messagerie avancées :

6.1 Antispam

Sympa ne contient pas de filtre antispam. La bonne solution pour traiter le spam est donc de placer votre serveur de lsites derrière un antispam tiers.

Si l'antispam positionne des entêtes dans les messages analysés, Sympa peut exploiter ces entêtes dans le cadre des scénarios send.

Voici les mécanismes de Sympa permettant d'exploiter ces entêtes.

6.1.1 Le scénario 'spam_status'

Le scénario 'spam_status' a cela de particulier qu'il n'est pas utilisé pour autoriser une action. Sa seule fonction est de marquer les messages entrants avec les drapeaux 'ham', 'unsure' ou 'spam'.

Tout message entrant est analysé par ce scénario.

Par la suite, vous disposez, pour rédiger vos scénarios “send” de la variable [msg→spam_status] qui peut prendre les valeurs “ham”, “spam” ou “unsure”.

Regardez le scénario “spam_status” par défaut :

emacs /usr/local/sympa/default/scenari/spam_status.x-spam-status

Maintenant, expérimentons cette fonction :

Arrêtez Sympa :

service sympa stop

Envoyez un message à une liste.

Ensuite, allez dans les spools de messages et éditez le message qui vient d'arriver (le nom du fichier devrait avoir la forme [nom_liste]@a-nouveau.domaine.fr.xxx.xxx) :

cd /var/spool/sympa/msg
mv [nom_liste]@a-nouveau.domaine.fr.xxx.xxx bad#Mettons le message de côté pour plus tard.
emacs bad/[nom_liste]@a-nouveau.domaine.fr.xxx.xxx

Ajouter dans les entêtes le texte suivant :

X-j-chkmail-Status:   Spam Low

Maintenant, modifiez le scénario send de la liste en ajoutant, comme première règle du scénario :

match ([msg->spam_status], /spam/)   smtp,dkim,md5,smime   ->   editorkey
match ([msg->spam_status], /unsure/)   smtp,dkim,md5,smime   ->   editorkey

Relancez Sympa et replacez le message dans le spool de messagerie :

service sympa start
cp -p bad/[nom_liste]@a-nouveau.domaine.fr.xxx.xxx .

Le message est mis en modération.

Maintenant, rééditez le message mis de côté dans le répertoire bad et changez l'entête pour la valeur suivante :

X-j-chkmail-Status:   Spam Hi

enregistrez et copiez-le de nouveau dans le spool.

cp -p bad/[nom_liste]@a-nouveau.domaine.fr.xxx.xxx .

Le message est modéré avec un message de modération particulier. Ceci est dû au paramètre décrit ci-dessous...

6.1.2 Le paramètre 'antispam_feature'

Le parmètre antispam_feature permet d'activer l'analyse automatique. Si sa valeur est “on”, le scénarion spam_status est systématiquement employé pour analyser les messages entrants. tous ceux marqués comme 'spam' par les entêtes déclarés dans le scénario spam_status seront automatiquement modérés.

Éditez le fichier de configuration de Sympa :

emacs /etc/sympa/sympa.conf

Ajoutez la ligne suivante :

antispam_feature on

Redémarrez Sympa et Apache :

service sympa restart;service httpd restart

Allez voir dans l'interface web, l'interface de modération de votre liste : de petites poubelles sont apparues à côté des messages susepctés d'être du spam.

Tentez de refuser la diffusion du message en notifiant le propriétaire.

6.2 VERP

Variable Enveloppe Return Path. Il s'agit de personnaliser le Return-Path des messages. De cette manière, l'adresse du destinataire originale est présente dans un éventuel bounce.

Le taux d'abonnés en VERP est défini par le paramètre de liste verp_rate

Pour que le VERP fonctionne, vous devez modifier transport_regexp comme suit :

emacs /etc/postfix/transport_regexp

Ajoutez la ligne suivante :

/^bounce+.*\@nouveau\.domaine\.fr$/ sympabounce:

puis relancez postfix

service postfix reload

Allez dans l'interface web, dans la configuration d'une liste, section “Gestion des erreurs”. Vérifiez que la paramètre verp_rate vaut bien 0.

Abonnez alors une adresse invraisemblable, qui est sure de bouncer. Laissez libre cours à votre imagination.

Arrêtez bounced.pl

ps -a | grep bounced.pl | awk '{print $1}' | xargs kill

Envoyez un mail à la liste. Allez ensuite voir dans les spools de bounces :

ls -la /var/spool/sympa/bounce

Vous devez avoir un unique fichier et le répertoire bad.

total 28
drwxr-x---.  3 sympa sympa  4096  7 oct.  14:34 .
drwxr-xr-x. 14 sympa sympa  4096  7 oct.  12:20 ..
drwxr-x---.  2 sympa sympa  4096  1 oct.  15:43 bad
-rw-------   1 sympa sympa 12425  7 oct.  14:34 <nom.de.la.liste>.1443817866.14182

Examinez le fichier. Dans le champs To:, vous avez une adresse de la forme <nom.de.la.liste>-owner@a-nouveau.domaine.fr.

Maintenant retournez dans l'interface web et mettez un taux de VERP de 100%. Renvoyez ensuite un message à la liste et regardez les spools :

ls -la /var/spool/sympa/bounce

Vous devez avoir un unique fichier et le répertoire bad.

total 28
drwxr-x---.  3 sympa sympa  4096  7 oct.  14:34 .
drwxr-xr-x. 14 sympa sympa  4096  7 oct.  12:20 ..
drwxr-x---.  2 sympa sympa  4096  1 oct.  15:43 bad
-rw-------   1 sympa sympa 12425  7 oct.  14:34 <nom.de.la.liste>.1443817866.14182
-rw-------   1 sympa sympa 13136  7 oct.  14:38 bounce.1443817942.14215

Examinez le fichier bounce.xxx. Dans le champs To:, vous avez une adresse de la forme bounce+<partie.locale>==a==<partie.domaine>==<nom.de.la.liste>@a-nouveau.domaine.fr. S'y trouvent encodés l'adresse originelle du destinataire ainsi que le nom de la liste.

Ceci permet d'attribuer l'erreur à l'adresse d'abonné et non à l'adresse émettrice de l'erreur.

Bien que nous vous fassions positionner cette ligne seulement à ce stade du TP, il est indispensable de la positionner dans toute installation de Sympa !

6.3 personnalisation des messages

Le contenu des messages peut être personnalisé, notamment à l'aide des custom_attributes.

Pour cela, il suffit d'insérer, dans le corps du message, des balises TT2 correspondant aux variables à interpréter

Si vous écrivez Bonjour [% user.gecos %], le réultat donnera Bonjour, Monsieur Vincent dans le mail final.

Pour cela, il suffit de passer la valeur du paramètre « merge_feature » à « on » dans la configuration de la liste.

Voici la liste des variables que vous pouvez utiliser dans un mail :

  • [% listname %]: le nom de la liste
  • [% robot %]: le nom du robot
  • [% user.email %]: l'email du destinataire
  • [% user.gecos %]: le gecos du destinataire
  • [% user.friendly_date %]: La date d'abonnement de l'utilisateur
  • [% user.custom_attribute.title.value %]: Un custom attribute, si défini pour la liste.

Un exemple d'application est l'insertion d'un lien de désabonnement individuel en bas de chaque message :

Ajoutez, dans une de vos familles de liste, le fichier message.footer.tt2 dans le répertoire de la famille :

cd /usr/local/sympa/etc/a-nouveau.domaine.fr/families/mafamille
emacs message.footer.tt2 

Ajoutez le contenu suivant :

[% TAGS <+ +> -%]The subject of the list is "<+ subject +>", click here to unsubscribe : [% wwsympa_url %]/auto_signoff/[% listname %]/[% user.escaped_email %]

Ensuite, éditez config.tt2

emacs config.tt2

ajoutez la ligne :

merge_feature on

Puis réinstantiez la famille.

Envoyez un message à une des listes (à laquelle vous vous êtes auparavant abonné).

6.4 SMIME,

Sympa peut traiter des messages signés et chiffrés S/MIME. Malheureusement la nécessité de disposer de certificats personnels et de certificats de liste rend trop difficile sa mise en œuvre dans le cadre du TP.

6.5 Suivi de la délivrance des messages

Dans certains cas, il est important de disposer d'informations sur la délivrance des messages (bounce, reçu, lu, etc.)

Sympa permet d'exploiter les notification de délivrance (en anglais delivery status notification ou DSN) et les accusés de réception (en anglais message disposition notification ou MDN).

En configurant une liste pour exploiter cette fonctionnalité, les messages vont être envoyés en VERP à 100% et les DSN interceptées par bounced.pl pour alimenter une table rattachée à chaque message.

Allez dans la configuration d'un liste via l'interface web, section “Gestion des erreurs”.

Dans la section “Fonctionnalité de suivi des messages (tracking)”, vous avez 4 paramètres :

  • delivery_status_notification : définit si on va demander une DSN au serveur destinataire.
  • message_disposition_notification : définit dans quelles conditions on va demander une MDN : jamais, toujours, ou à la demande (on ne le demande alors que si l'émetteur du message l'a lui-même demandée)
  • tracking : définit qui pourra voir les notifications (c'est un scénario)
  • retention_period : période de temps pendant laquelle on va conserver les notifications.

Positionnez delivery_status_notification à “on”, enregistrez et envoyez un message à votre liste (de préferece à une liste avec au moins une adresse qui génère des erreurs).

Regardez les logs de Sympa : vous allez avoir des logs de bounced pour chaque destinataire du message est des infos sur le traitement des DSN.

Allez ensuite dans les archives de la liste. Cliquez sur le message que vous venez d'envoyer. un bouton “Suivi des messages” est là (qui n'y était pas avant que vous n'activiez le suivi). En cliquant dessus, vous avez un tableau avec, pour chaque destinataire, des infos sur la délivrance du message. Les infos n'iront pas au-delà de “relayed”, qui indique que le message a été transmis au dernier MTA de la chaîne. Pour savoir si le message a été lu, il fuat utilser les MDN.

Mettez maintenant le paramètre message_disposition_notification sur on_demand et renvoyez un message.

Si vous ne voyez rien de spécial dans les archives, renvoyez un message en demandant un accusé de réception. Dans la boîte mail d'un des destinataires, envoyez l'accusé de réception. Retournez dans les archives pour voir le suivi du message.

Si vous le désirez, vous pouvez aussi mettre le paramètre message_disposition_notification sur on. C'est désormais Sympa qui demandera un accusé de réception, que l'expditeur du message le veuille ou non.

7 Couplage Sympa - Dokuwiki

Installation du wiki pré-fédéré

Télécharger et décompresser l'archive

cd /var/www
wget https://www.sympa.org/_media/doc/formation/formation_avance/dokuwiki-shib.tgz
tar xzvf dokuwiki-shib.tgz
mv dokuwiki-shib wiki
chown -R apache:apache wiki

Configurer apache

emacs /etc/httpd/conf.d/nouveau.domaine.fr.conf 

Ajouter dans le virtualhost le bloc suivant

Alias /wiki /var/www/wiki
<Directory /var/www/wiki>
	AllowOverride All
</Directory>

Redémarrer apache

service httpd restart

Configurer le superuser du wiki

emacs /var/www/wiki/conf/local.php 

Le wiki est accessible à l'adresse http://nouveau.domaine.fr/wiki, il est directement fédéré.

Couplage des groupes utilisateurs aux listes Sympa

Pour cette partie vous aurez besoin de 2 comptes CRU différents, l'un administrateur du wiki, l'autre non.

Créez le fichier des applications de confiance de Sympa

emacs /usr/local/sympa/etc/trusted_applications.conf

Avec le contenu suivant

# this file is a sample for the description of remote trusted applications. You may define multiple remote applications.
trusted_application
  name wiki
  md5password 3858f62230ac3c915f300c664312c63f
  proxy_for_variables USER_EMAIL,remote_host

Definissez l'url du service SOAP dans la configuration de Sympa

emacs /usr/local/sympa/etc/a-nouveau.domaine.fr/robot.conf

Ajoutez

soap_url	http://a-nouveau.domaine.fr/soap

Redémarrez apache

service httpd restart

Installer le plugin SympaGroups en utilisant l'url http://www.sympa.org/_media/contribs/dokuwiki/sympagroups.zip dans l'espace de gestion des plugins du wiki

Administrer > Gestion des extensions > Installation manuelle

Configurer le plugin

Administrer > Paramètres de configuration > Paramètres des extensions > Sympagroups
  1. activez le plugin
  2. choisissez “Adresse email” comme information à utiliser lors de la consultation des listes
  3. modifiez l'URL du wsdl du serveur SOAP de Sympa selon le nom de votre machine : http://a-nouveau.domaine.fr/sympa/wsdl
  4. saisissez l'applicationid : wiki (correspond au champ name de la trusted_application définie plus haut)
  5. saisissez le mot de passe : foobar (correspond au champ md5password de la trusted_application définie plus haut)

Se connecter au wiki avec une adresse différente de celle de l'administrateur, la page d’accueil est en lecture seule.

Se reconnecter en tant qu'administrateur et ajouter les droits d'écriture à une liste

Administrer > Gestion de la liste des contrôles d'accès (ACL)

Cliquer sur “Racine” puis dans le champ “Autorisations pour Groupe” entrer un nom de liste (par exemple maliste@nouveau.domaine.fr), cliquez sur “Sélectionner”, cocher les droits d'écriture et enregistrer.

Créer la liste sur le serveur Sympa et y abonner une adresse non-administrateur du wiki.

Se reconnecter au wiki avec cette adresse, la page est maintenant accessible en écriture.

Mise en place d'une ferme de wikis pour les listes

Création de la ferme

cd /var/www
mkdir wikifarm
mv wiki wikifarm/farmer
wget http://www.sympa.org/_media/doc/formation/formation_avance/wikifarm.tgz
tar zxvf wikifarm.tgz
rm wikifarm.tgz
chown root:root wikifarm
chmod a+rx wikifarm
cd wikifarm
chown -R apache:apache barn/
chown -R root:root farmer/
chown -R apache:apache farmer/conf
chown -R apache:apache farmer/data
cd barn
mkdir a-nouveau.domaine.fr
cd a-nouveau.domaine.fr
ln -s /var/www/wikifarm/barn/_template_ _template_
chown -R apache:apache .

Modifier la configuration apache

emacs /etc/httpd/conf.d/nouveau.domaine.fr.conf

Remplacer

Alias /wiki /var/www/wiki
<Directory /var/www/wiki>
  AllowOverride All
</Directory>

Par

Alias /wiki /var/www/wikifarm/farmer/
<Directory /var/www/wikifarm/farmer>
       Options  None +FollowSymLinks
       AllowOverride All
</Directory>

Redémarrer apache

service httpd restart

Modification de l'interface de Sympa

Installation du plugin TT2

cd /usr/local/sympa/bin/Sympa/Template
wget http://www.sympa.org/_media/doc/formation/formation_avance/sympa-dokuwiki-plugin.tgz
tar zxvf sympa-dokuwiki-plugin.tgz
rm sympa-dokuwiki-plugin.tgz
chown -R root:root Plugin

Modification des templates

cd /usr/local/sympa/etc/
wget http://www.sympa.org/_media/doc/formation/formation_avance/sympa-custom-templates.tgz
tar zxvf sympa-custom-templates.tgz
rm sympa-custom-templates.tgz
chown -R sympa:sympa web_tt2

Tests

Vous devez maintenant avoir dans l'interface d'administration de vos listes un bouton “Créer le wiki de la liste ...”, essayez le !

Lorsqu'une liste a un wiki associé une lien “Wiki” est présent dans le menu de gauche.

Pour plus d'informations sur la configuration et la manière de fonctionner de la ferme de wikis : DokuWiki based lists wikis

De saines lectures...

Pour aller plus loin, nous avons quelques lectures à vous recommander :

  • Le manuel de Sympa AKA RTFM. Il est perfectible mais contient déjà nombre d'informations utiles,
  • le guide des bonnes pratiques des listes de diffusion rédigé par des listmasters de la communauté RENATER, il contient plein de bons conseils marqués du sceau de l'expérience. Ce ne sont pas des règles absolues, juste des recettes qui ont fait leurs preuves, pour organiser et maintenir un outil de listes de diffusion.
doc/formation/sympa_avance.txt · Last modified: 2016/03/30 13:15 by david.verdin@renater.fr

The Sympa software is provided by RENATER
Faq | News | Contact | Legal Notices